Deuxième édition de la conférence NTA Africa 2021 :

partage d’expérience d’une jeune chercheuse

Par Amandine Cynthia P. YANOGO,

Doctorante économiste du développement

1. En tant que jeune chercheuse, que représente pour vous le fait de participer à cet événement organisé par le CREG ?

Participer à la conférence NTA a été une grande opportunité. En effet, ce fut une occasion pour nous d’approfondir nos connaissances sur les questions de population et de mieux orienter nos recherches académiques. Nous avons aussi pu nous inspirer des expériences des autres pays ainsi que de leurs mesures politiques mises en œuvre pour pallier les problèmes liés aux questions démographiques.

2. Vous avez eu à travailler sur des questions relatives à la valorisation du travail domestique. Quels sont selon vous les enjeux majeurs du travail domestique des femmes, en particulier celui non rémunéré en Afrique ?

Les enjeux majeurs peuvent être de façon non exhaustive :

  • Une faible scolarisation des filles, 
  • La baisse du niveau de vie des femmes,
  • Une faible participation/présence des femmes sur le marché du travail rémunéré, 
  • Une faible autonomisation des femmes.

3. Quelle est l’ampleur de ce phénomène au Burkina Faso et quelles mesures politiques pouvez-vous préconiser ?

Au Burkina Faso, les femmes sont les principales impliquées dans la gestion de la famille, l’éducation, l’alimentation et les soins des enfants dans les différentes spécificités socioculturelles (Ouoba et al., 2003).
Ces activités contribuent à exclure les femmes du champ du travail rémunérateur contrairement aux hommes considérés comme pourvoyeurs de revenus (INSD, 2006) et à exacerber les inégalités liées au genre.

« Ces inégalités ont été mises en évidence sur le marché du travail rémunéré par le profil du Dividende Démographique de 2016 qui a montré que 69 % du revenu du travail est généré par les hommes contre 31 % par les femmes et que celles-ci sont presque déficitaires sur tout leur cycle de vie.

Le travail domestique inclut entre autres les tâches telles que le ménage, la cuisine, le lavage et le repassage du linge, le soin apporté aux enfants, aux personnes âgées et aux malades, le jardinage, la recherche de l’eau et du bois. »

Ainsi, en termes de mesures politiques nous préconisons :

  • La promotion de l’utilisation intensive du gaz butane qui permettra de protéger le couvert végétal et de réduire le temps consacré à la cuisine ;
  • Le renforcement de la couverture du territoire en eau notamment en milieu rural pour réduire la distance et le temps mis pour s’en procurer ;
  • Le renforcement du fonctionnement et la mise à disposition des crèches pour toutes les couches sociales ;
  • L’instauration d’un système de suivi médical à domicile pour les personnes âgées.

4. La conférence a été l’occasion de côtoyer des chercheurs et des décideurs politiques. Comment cela vous a-t-il été bénéfique dans le cadre de vos recherches ?

La conférence NTA_Africa 2021 a d’abord permis l’émergence d’échanges afin d’améliorer notre article sur les changements démographiques présentés à cette occasion et de se familiariser avec d’autres modèles économétriques. Ensuite, elle fut une opportunité de partage d’expériences sur les enjeux des questions démographiques quant au développement de l’Afrique, ce qui nous permettra d’élargir nos champs de recherche.

5. Pour assurer la relève de la recherche-action en Afrique – comment le blog Counting women’s Work du CREG peut-il constituer un pont entre la capitalisation des acquis des chercheurs et la traduction de celle-ci en actions ?

À cet effet, le blog Counting women’s Work du CREG pourrait :

  • Promouvoir le partage des expériences acquises ;
  • Établir un réseau de chercheurs intéressés par les questions de population et de développement et faire intervenir les Observatoires Nationaux du Dividende Démographique (ONDD) dans le sens où cette intervention permettrait non seulement le partage d’expériences des pays sur les thématiques du dividende démographique, mais aussi contribuerait à orienter les prises de décisions pour pallier les questions de population et de développement.

Partager cet article via :

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on telegram
Share on email
Share on whatsapp
Retour haut de page

Bienvenue sur l’espace Formations du CREG. Vous serez rediriger vers le site web partenaire qui héberge la formation choisie. Plein succès à vous !

Nos Formations

Newsletter

Ne manquez aucune de nos actualités, recevez notre newsletter gratuitement !