Budgétisation sensible au Dividende Démographique-BSDD des pays SWEDD et autres

Les pays Africains résolument engagés dans la dynamique de capture du dividende démographique en raison de la structure actuelle de leur population, en particulier, ceux membres du projet SWEDD sont actuellement dans la phase de transition démographique, et donc, tiennent compte de la sensibilité au Dividende Démographique dans leurs plans de développement respectifs.

Le projet SWEDD avec l’appui du partenaire stratégique sur les questions de population, UNFPA, a accompagné le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad à mettre en place des Observatoires Nationaux du Dividende Démographique (ONDD).

Vu la portée des ONDD dans le suivi du processus de la capture du Dividende Démographique, l’appui des pays SWEDD dans la prise en compte du DD dans les plans de développement constitue une étape très importante. Le budget national étant le principal outil d’allocation des ressources aux différents secteurs économiques et sociaux d’un pays, son évolution et sa composition ont des conséquences significatives sur les résultats des politiques publiques mises en œuvre dans le pays.

Cet instrument, s’il est mis en cohérence avec les composantes du DDMI, peut accélérer la réalisation des conditions d’une croissance durable, inclusive et favorable à la capture du dividende démographique et au développement durable.

Retour haut de page