Compétitivité des PME et accroissement des exportations dans la ZLECAF face aux effets du Covid-19

Les efforts de convergence et d’intégration entrepris par les différentes communautés économiques régionales et les objectifs de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAf) visent à créer un seul marché continental des biens et services, d’établir la libre circulation des opérateurs économiques. Ces avantages vont modifier le paysage commercial intra-africain et ce, avec l’expansion des réseaux de chaines d’approvisionnement associées aux exportations et aux importations sur tout le continent.

Avec un marché potentiel de plus de 1 milliard 200 millions de consommateurs et un PIB de 3 000 milliards de dollars US, la ZLECAf constitue un véritable avantage pour le développement des échanges intra-africains surtout dans un contexte où la pandémie liée au COVID-19 a fini de convaincre sur la nécessité de développer la résilience des pays africains. Selon les estimations, la mise en œuvre de l’accord devrait permettre de faire progresser de 33% le commerce intra-africain, après la suppression complète des droits de douane.

L’entrée en vigueur de la ZLECAf fait peser sur le tissu industriel national des menaces liées à l’expansion de la concurrence régionale. En effet, au potentiel accroissement des flux d’exportations vers les pays partenaires de la Région, s’opposera sans doute une forte concurrence à la production locale, à travers d’importantes importations en provenance d’Afrique. Par conséquent, la compétitivité des PME, qui constitue le socle de l’économie nationale est un enjeu majeur pour le pays.

A cet égard, l’enquête d’opinions auprès des Chefs d’entreprises sénégalais sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAf) révèle des craintes qui sont surtout relatives à la compétitivité-prix (51%) et à la concurrence déloyale (40%). De craintes justifiées par l’importance des PME dans l’économie nationale obligées de faire face à la libéralisation des échanges à l’échelle du Continent. En effet, les PME représentent près de 99,2% (Source : RGE) du tissu des entreprises et contribuent pour 30% au PIB. Les PME occupent 60% de la population active et concentrent 42% du total des emplois du secteur moderne.

C’est dans ce contexte que l’Institut africain de Développement Economique et de Planification (IDEP) et le Ministère du Commerce et de Petites et Moyennes Entreprises organisent un séminaire de réflexion sur « la compétitivité des PME et accroissement des exportations dans la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf) face aux effets de la pandémie du Covid-19 ».

Intervenants :

  • M. Simon Mevel-Bidaux, Chargé des Affaires Economiques, ATPC : « L’impact de la pandémie COVID-19 sur le commerce africain et opportunités offertes par la ZLECAf pour la reprise »
  • Mme Aissatou Diallo, Gestionnaire de portefeuille principal Afrique de l’Ouest et régions de l’océan Indien, Point focal ZLECAf, Bureau pour l’Afrique, Division des programmes de pays, ITC : « E-commerce comme opportunité pour booster le flux des exportations et améliorer la compétitivité des PMEs »
  • M. Idrissa Diabira, Directeur de l’Agence de Développement et d’Encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME) : « Politique nationale de soutien à la compétitivité des PMEs : stratégies de reprise post-crise COVID-19 et commerce électronique comme outil économique
  • M. Fallou Mbow Fall, Directeur adjoint du Commerce extérieur, Ministère du commerce et des PMEs : « Stratégie nationale de soutien aux secteurs exportateurs : perspectives de relance post-crise COVID-19 et de développement du commerce électronique à l’intérieur du continent »

Le webinaire est accessible via ce lien : https://app.livestorm.co/p/1c53daa3-9957-434d-9bf6-9bd495e362cb

Retour haut de page